Les usages granulaires à l’heure de la réforme

Partager sur les réseaux sociaux
Envoyer l'article à un collègue
Se l'envoyer pour plus tard

La publication des nouveaux manuels a été l’occasion pour les éditeurs scolaires de repenser les usages numériques pour en faire de réels compléments au manuel traditionnel, sans forcément obliger les enseignants à choisir entre le « tout papier » ou le « tout numérique ». Nous avons pris le temps de découvrir ces propositions des éditeurs : les usages granulaires.

 

Qu’est-ce qu’un granule ?

On parle de plus en plus de « granules ». Ce terme qui signifie « petit grain », s’utilise au masculin – comme nous le rappelle notre ami Emile (https://www.littre.org/definition/granule).

Lorsqu’on parle de ressources numériques, les granules sont des petites briques de contenu indépendantes que l’enseignant peut utiliser seules ou en les réutilisant avec d’autres pour préparer une séquence de cours.

Les Régions Grand Est, Ile-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val de la Loire se sont réunies au sein du groupement « Epsilon », pour doter leurs lycées de ressources granulaires. Nous saurons d’ici quelques semaines quel sera le résultat de cette initiative. Il n’existe pour le moment aucune solution technique permettant d’acquérir des granules numériques un à un, et c’est probablement un enjeu pour l’avenir.

Les éditeurs se sont emparés de cet enjeu, et tous ont décliné une vision d’usages granulaires dans leurs nouvelles publications.

 

La déclinaison par les éditeurs des usages granulaires

Chez Belin, tous les manuels donneront accès à un nouvel outil : Manuel Web. Il permettra de retrouver tous les contenus et les ressources des manuels dans une base de données organisée et qualitative. Un moteur de recherche permettra de rechercher ces informations pour préparer ses cours ou partager ces contenus.

Voici la vidéo d’explication :  https://youtu.be/VvRMFDO3hyI

Chez Bordas, comme chez Nathan, chaque ressource contenue dans les manuels enseignants peut être utilisée comme un granule. En effet, on peut le copier, et l’exporter individuellement dans n’importe quel environnement de travail, l’enregistrer sur un ordinateur, etc.

Chez Hachette, chaque manuel existe désormais en version granulaire. Il est possible de consulter le manuel comme un ensemble de ressources granulaires que l’enseignant peut exploiter de manière autonome. Cet ensemble se présente comme un second manuel contenu dans la bibliothèque Educadhoc.

La même fonctionnalité existe également chez Hatier, mais se présente différemment. Au lieu d’un autre manuel, c’est une option d’affichage qui permet de consulter le manuel « en mode granulaire ».

Magnard met à disposition des enseignants adoptants de ses manuels des banques de ressources associées via un site compagnon.

Le même modèle existe chez Maison des langues, qui propose un site compagnon comportant des ressources complémentaires au manuel.

 

Des ressources numériques conçues comme des granules

… et puisqu’on parle de granules, il existe aussi des ressources conçues comme des ressources granulaires, à utiliser librement par l’enseignant dans sa construction de cours !

-> en Sciences, Maskott est une banque de ressources numériques éducatives qui comporte un moteur de recherche explorant plus de 2000 ressources, dont des vidéos, des animations 2D/3D.

-> en SVT, Hatier, propose cette année sa banque de ressources SVTice, qui existait déjà pour le collège : accessible aux enseignants elle sera gratuite pour les acheteurs de manuels imprimés. Tous les documents qu’elle contient sont téléchargeables.

-> en Français, les éditions Hatier ont décidé de ne pas publier de manuel de littérature en première : ils ont uniquement conçu et publié une banque de ressources adaptées aux œuvres étudiées, qui pourra être facilement mise à jour.

En savoir plus sur l’accès gratuit aux manuels numériques

Contactez un expert pour vous faire accompagner

Choix de mes disponibilités

Choix n°1

Choix n°2

Choix n°3

Partager sur les réseaux sociaux
Envoyer l'article à un collègue
Se l'envoyer pour plus tard